25/04/2016 – artsixMic – Rose Lynn Fisher photographie la vie des larmes

Née en 1840, la manufacture Darquer s’est associée à Rose-Lynn Fischer pour la création d’une dentelle Chantilly « Tears and Lace ». Son originalité : elle est inspirée de la série de photographies « Topographie des Larmes » que l’artiste américaine a réalisées après l’étude au microscope de ses larmes de joie, de douleur ou de chagrin. De véritables paysages cristallins. Bluffant !

12/12/2015 – RTL – Le dentellier Noyon fait face à la concurrence

RTL Noyon

À Calais, Noyon est un l’un des derniers fabricants de dentelle. Ses machines, de plus de 150 ans, ont été importées de Grande-Bretagne : 12 tonnes, 15 000 fils de polyamide, de cotons de viscose qui se mélangent, et se tissent en même temps.

Chez Noyon, on travaille pour la haute couture et la lingerie : Chanel, Dior Givenchi… Dans la publicité de Dolce Gabanna, Scarlett Johansson porte une robe en dentelle signée Noyon. Menacée par les produits d’Asie, l’entreprise est passée de 850 à 220 salariés en 15 ans. Mais l’aventure est loin d’être terminée. Récemment, le dentellier a racheté une petite entreprise espagnole.

Menacé dans la lingerie par les produits d’Asie, le dentellier Noyon se concentre sur le haut de gamme et rachète un concurrent espagnol en difficulté.

Les dentelliers français n’ont pas dit leur dernier mot. L’un des plus anciens, la maison calaisienne Noyon, vient ainsi de racheter un petit concurrent espagnol, Central Encajera, roi de la mantille…

26/11/2015 – FASHIONUNITED – Noyon/Darquer acquiert Central Encajera

Le groupe NOYON/DARQUER fabricant de dentelles de Calais depuis la seconde partie du XIXeme siècle a le plaisir d’annoncer l’acquisition réalisée au mois de Novembre 2015 de la manufacture espagnole Central Encajera.

El grupo Noyon-Darquer anunció la adquisición de otro importante actor del encaje, la española Central Encajera, fundada en Barcelona a principios del siglo XX…

Il gruppo francese Noyon-Darquer (la cui attività copre ormai tutti i settori dell’abbigliamento, dall’alta moda, al prêt-à-porter, alla lingerie) annuncia l’acquisizione di un altro grande nome del settore dei pizzi, lo spagnolo Central Encajera, che ha sede dal primo Novecento a Barcellona…

25/11/2015 – FASHIONMAG FR – Noyon-Darquer rachète l’Espagnol Central Encajera

Central Encajera est l’une des plus anciennes sociétés espagnoles de dentelles leavers. Elle vient renforcer l’offre de Darquer, au sein du groupe Noyon, via son offre de tulles bobins  » de grande facture « , ses fines dentelles valenciennes et alençon, et sa  » collection unique de mantilles et de grands voiles de mariées de 2m50 par 3m50 « . 

En difficulté sur le secteur de la lingerie, le dentellier Noyon a choisi de redynamiser son secteur robe depuis l’an dernier. Ça passe par une refonte de Darquer depuis quelques mois et aujourd’hui par le rachat d’une entreprise espagnole en faillite, Central Encajera.

11/2015 – CREATIONS LINGERIE – Noyon rachète un dentellier espagnol

Le groupe dentellier Noyon (société éponyme + Darquer) vient d’annoncer avoir fait l’acquisition du dentellier Central Encajera, basé à Barcelone. Le hasard veut que ce dentellier espagnol ait été créé en 1919, soit la même année que Noyon, et soit de même une société familiale depuis quatre générations. Central Encajera est réputé pour sa fabrication de mantilles — ce voile traditionnel dont les femmes espagnoles se couvrent la tête et les épaules— et de dentelles très fines.

Courant septembre, Noyon s’intéressait de près à un dentellier espagnol au bord de la faillite, au point de présenter une offre de reprise. Depuis mi-novembre, le dentellier de la rue des Salines a officiellement un pied en Espagne.

El grupo francés Noyon anunció ayer la adquisición del total de Central Encajera, la empresa de encajes más antigua de España.
Tras casi 100 años en el mercado (fue fundada en 1919), la empresa Central Encajera ha sido siempre un referente en la fabricación de encajes, principalmente para la producción de mantillas. Con sede en Barcelona, durante toda su historia, ha sido regentada por la familia Bertan, siendo ahora la cuarta generación la que controla el negocio.